Avatar

Par Louise-Alison Mulatier

Les DCO, vous connaissez ? Aussi appelées bannières dynamiques (ou Dynamic Creative Optimization), elles vous permettent de personnaliser l’affichage publicitaire d’un site pour l’internaute qui les visualise. 

Le but est simple : afficher le bon message à la bonne personne, au bon moment et sur le bon support ! Vous augmentez ainsi votre taux de clic et votre taux de conversion par rapport à une bannière standard. 

Les DCO : incontournables en programmatique 

Tout d’abord, une petite définition ! Le programmatique est une technique d’achats publicitaires en temps réel (RTB, Real Time Bidding) qui vous permet de diffuser des messages personnalisés à l’internaute, en fonction de son comportement. 

Le programmatique s’appuie sur la data afin de délivrer des messages ciblés et de toucher une audience précise. En programmatique, ce n’est plus le site de diffusion qui importe, mais plutôt le contexte et le profil de l’internaute !  

Pour votre marque, le programmatique est une solution idéale, puisqu’il va vous permettre de toucher votre cible avec des messages totalement individualisés. C’est dans ce contexte que s’inscrivent les bannières dynamiques ! 

Des messages personnalisés en temps réel en fonction du profil de l’internaute 

L’intérêt des DCO, c’est bien d’avoir des annonces qui vont s’adapter à chaque internaute que vous souhaitez toucher. Alors que dans un dispositif statique, les supports de communication sont créés à l’avance et diffusés de la même façon à toute votre audience, le contenu visuel et textuel des DCO est généré automatiquement au moment de la diffusion. 

💡 Ainsi, à partir d’un set de création unique, vous allez pouvoir générer de multiples combinaisons de messages sur vos bannières dynamiques. 

Grâce à la donnée que vous aurez collectée en amont, les messages seront adaptés non seulement au profil de l’internaute, en fonction de sa navigation, mais pourront aussi varier selon : 

  • Le jour ou l’heure
  • La localisation de votre internaute
  • La météo
  • Le support de navigation
  • Etc. 

Prenons un exemple : imaginons que vous soyez un assureur souhaitant faire connaître votre offre d’assurance habitation. Non seulement les messages diffusés sur les bannières pourront s’adapter à la géolocalisation de votre internaute (wording, tarifs différents selon les villes), mais le visuel également. 

Illustration du concept de publicité programmatique

Deux types de DCO 

On distingue deux types de bannières dynamiques : 

  • Les DCO simples : il s’agit d’adapter en temps réel le message en fonction de données individuelles ou du contexte.
  • Les DCO complexes : conseillées sur les campagnes de grande envergure, les DCO complexes utilisent le machine learning pour proposer encore plus de versions d’une même campagne, allant jusqu’à modifier des éléments tels que la couleur des CTA. Ce système permet d’optimiser les campagnes en cours, et donc d’intégrer les éléments qui fonctionnent le mieux. 

Intégrer les bannières dynamiques dans sa stratégie globale 

Le gros avantage des bannières dynamiques ? Elles vous permettent de toucher le consommateur à différentes étapes de son parcours :

  • Branding : pour faire connaître votre marque, vos produits et augmenter votre visibilité.
  • Stimulation de besoin : pour cibler les internautes qui n’ont pas conscience que votre produit ou service existe.
  • Retargeting : pour recibler les internautes qui ont visité votre site mais n’ont pas converti. 
  • Fidélisation : pour encourager vos clients à réaliser certaines actions. 

Dans tous les cas, ces annonces personnalisées auront bien plus d’impact sur l’internaute qu’une annonce générique, orientée marque.

💡 Vous le comprenez, les DCO sont un chaînon indispensable dans un plan média global, intégrant aussi bien le online que le offline. 

Un soutien dans votre stratégie drive to store

Comme les DCO vous permettent de délivrer des messages différenciés selon la localisation de l’internaute, vous comprenez qu’elles sont idéales dans une stratégie de drive to store

Via les bannières dynamiques, vous allez ainsi pouvoir faire passer un message aux consommateurs se trouvant à proximité directe de votre point de vente. Qu’il s’agisse de leur proposer un bon de réduction valable en boutique, de leur présenter une offre spéciale, ou encore de diffuser des informations sur votre point de vente, c’est un levier à ne pas négliger ! 

Quels sont les pré-requis pour utiliser des DCO ?

Pas question de vous lancer dans les DCO sans un peu de préparation ! Pour que votre stratégie soit efficace, vous devez d’abord récolter de la donnée, qui permettra de déterminer les messages, puis réaliser un set de création. 

Récolter de la donnée

Pour pouvoir diffuser le bon message à la bonne personne, au bon moment et sur le bon support, vous vous en doutez, il faut avoir des connaissances sur cette personne ! La première chose à faire va donc être de récolter de la donnée afin de connaître vos internautes et de pouvoir leur diffuser les messages adéquats. 

Les DCO fonctionnent grâce aux cookies déposés sur le terminal de l’utilisateur. Pour générer les messages les plus pertinents, elles prennent en compte : 

  • Des données de profil
  • Des données contextuelles
  • Des données marketing

C’est ensuite l’outil qui va sélectionner les éléments graphiques à afficher, ainsi que l’apparence et la disposition des différents éléments de l’annonce.

Image d'illustration

Choisir les emplacements de diffusion 

Le choix des emplacements de diffusion de vos bannières dynamiques dépendra grandement de vos objectifs et des cibles que vous souhaitez atteindre. De manière générale, vous pourrez lancer des bannières dynamiques via différents supports et plateformes. Ainsi, il pourra s’agir de bannières traditionnelles diffusées sur des sites (grâce aux réseaux de Google ou Criteo), de retargeting sur les réseaux sociaux, d’habillage… Bref, le choix est vaste !

Un set de création 

Vous l’avez compris, les DCO sont une déclinaison de différents messages et visuels. Vous allez donc devoir réaliser un set de création contenant les diverses informations qui doivent apparaître dans vos messages : 

  • Wording
  • Localisation
  • CTA
  • Etc.

C’est ensuite l’algorithme qui se chargera de réaliser les différentes combinaisons de messages. 

Analyser les résultats de vos campagnes

Lancer une campagne, c’est bien, mais il est indispensable de mesurer les performances de vos campagnes ! Cela vous permettra de déterminer ce qui fonctionne le mieux, et ainsi de réaliser les arbitrages budgétaires adéquats. 

Prêt.e à lancer des bannières dynamiques pour booster votre plan média et générer plus de contacts ? Les experts de notre agence conseil en stratégie média et digitale sont à votre écoute ! 

Prêt à intégrer les bannières dynamiques à vos plans médias ?

Contactez nos experts pour lancer vos campagnes !