Loading...

Blog de GoodBuy Media

Le programmatique, l’avenir du display

De Nathalie|15 mars 2017| Pas de commentaire

Dans un marché publicitaire digital toujours en croissance en France (+7% en 2016 vs 2015), les achats programmatiques sont devenus pour la première fois majoritaires l’année dernière et représentent 53% des achats display et atteignent 639 M€ (sur un marché total de la publicité digitale estimé à 3 453 M€). Bien que ce chiffre soit important il est encore loin derrière le marché américain où 73% des achats display se sont réalisés en programmatique en 2016.

Comment le programmatique domine-t-il aujourd’hui le display ?

Il est tout d’abord nécessaire de bien définir ce qui se cache derrière ce terme : d’après la définition du SRI (Syndicat des Régies sur Internet) il regroupe l’ensemble des inventaires vendus via une mise en relation automatique entre acheteurs et vendeurs. Ces emplacements publicitaires peuvent donc être achetés à prix fixe ou en RTB (real time bidding), garanti ou non garanti, sur des private market places ou sur des adexchanges ouverts, achetés sur des plates-formes en self-service ou via des intermédiaires.

Ce sont les réseaux sociaux qui réalisent la plus forte croissance (+62% en 2016 vs 2015) et représentent actuellement 71% des investissements en programmatique.

Autre phénomène important qui contribuent à cette forte croissance ; le mobile. Le programmatique mobile a augmenté de 25% (hors réseaux sociaux).

Les tendances observées par le SRI sont majoritairement le renforcement des deals premium (notamment la vidéo et avec l’utilisation de la data) et les deals ID (deals privés qui permettent de garantir la diffusion sur un site précis, un emplacement déterminé et une période fixe).

Si ces chiffres sont très positifs il est cependant indispensable de rappeler que ce mode d’achat doit être utilisé avec intelligence pour ne pas être contreproductif.

Quels sont les points de vigilance qu’observe Good Buy Media pour ses clients ?

– la diffusion dans des environnements brandsafety (non dommageable pour les marques)
– l’Advisibility qui garantit que les formats publicitaires ne sont diffusés que si l’internaute est présent sur la zone de diffusion
– la transparence sur les résultats, la mesure et l’analyse des performances des campagnes.

Et demain ?

L’ATV (Advanced TV qui regroupe l’IPTV et la TV intelligente, mixte entre ordinateur et télévision) est la plate-forme qui va prendre de plus en plus de place dans la diffusion publicitaire.

Good Buy Media, avec sa cellule de veille et de R&D, saura vous accompagner sur ces nouveaux modes de diffusion.